Conférences

Gilles Barbeau

Curieuses histoires d’apothicaires

Professeur émérite de l’Université Laval, Gilles Barbeau est ancien doyen de la Faculté de pharmacie. Il enseigne l’histoire de la pharmacie à l’Université du troisième âge de Québec (UTAQ) et à la Faculté de pharmacie de l’Université Laval. Titulaire de nombreux prix et distinctions, il recevra le prix d’excellence en enseignement de l’Université Laval en 2011. À Varsovie, en septembre 2017, la Fédération internationale d’histoire de la pharmacie lui remet le prix Augustin Parmentier pour avoir valorisé l’histoire de la pharmacie et créé le journal « Pharmacopolis ». Il est le premier Canadien à recevoir cet honneur. Au début d’avril, il a été sélectionné parmi les finalistes du Prix Hubert Reeves qui récompense la qualité d’ouvrages portant sur la science et sur sa vulgarisation.

Le conférencier nous propose ici de découvrir l’histoire de la pharmacie et des apothicaires à travers de nombreuses anecdotes puisées dans l’histoire ou dans son expérience personnelle. Avec minutie et parfois humour, il décrit les rôle important joués par Louis Hébert ou encore Marie-Andrée Duplessis de Sainte-Hélène. Il aborde le personnage bouillant de Paracelse, pourfendeur d’apothicaires, de même que toutes ces grandes découverts faites par hasard: glycérine, iode, etc. Il décrit aussi le rôle de plusieurs autres pharmaciens qui ont aussi apporté une contribution remarquable au développement des soins de santé. C’est un récit historique aux rebondissements inattendus.

Endroit: Complexe multifonctionnel Guy-Dupré

500 boul. Saint-Laurent

La Prairie

Locaux 3 & 4

Heure: 19h30

Prix: Gratuit pour les membres, 5$ pour les non-membres

Philippe Gélinas Lise Roy

Noël en Nouvelle-France – Musiques et chansons

Approchez bonnes gens ! Venez entendre les beaux airs d’un Noël en Nouvelle-France. Le doux chant des bergers et les timbres fascinants des instruments anciens, entremêlés aux rythmes et aux couleurs des mélodies françaises, irlandaises, écossaises et amérindiennes, résonnent pour le plaisir de tous !

Enrobé d’anecdotes amusantes, Noël en Nouvelle-France transporte le spectateur aux sources des traditions et des coutumes qui accompagnaient les premiers Noëls d’autrefois au Canada.

Le nombre de places étant limité, veuillez réserver vos billets à la SHLM. Par courriel : [email protected] ou par téléphone au 450 659-1393.

Philippe Gélinas, musicien

Philippe a participé à plusieurs tournées en Amérique et en Europe au cours des dernières décennies. Il a joué et enregistré principalement avec l’Ensemble Claude-Gervaise. Il a travaillé pour la Compagnie musicale La Nef, volet jeune public et a collaboré à différents événements culturels avec le Studio de musique ancienne de Montréal, le Toronto Consort, le groupe Strada et l’Ensemble Anonymus.

Lise Roy, chanteuse.

Après des études en musique, en chant et en théâtre au Collège de Saint-Laurent et au Conservatoire de musique de Québec, elle se produit comme interprète et choriste dans les salles de spectacles, les studios d’enregistrement, les postes de radio et de télévision du Québec. En 1975, elle anime une émission quotidienne à la station de radio CHLC (Baie-Comeau) et intègre à ses thèmes une touche culturelle originale. En 1980, elle est finaliste au Festival de la chanson de Granby.

Endroit: Théâtre du Vieux-La Prairie

247, rue Sainte-Marie

La Prairie

Heure: 19h30

Prix: Exceptionnellement, 10$ Membres et non-membres

Laurent Busseau

DES IROQUOIS SUR LES GALÈRES DU ROI-SOLEIL

ATTENTION: Changement de date et d’endroit

Historien consultant sous le label Historien sans Frontière depuis 2009 Maîtrise en histoire (2003) et Certificat en journalisme (2008) auprès de l’Université de Montréal (Québec). Conférencier auprès des Belles Soirées de l’université de Montréal et de L’UTA de l’université de Sherbrooke. Auteur du livre «Les Fenians arrivent… histoire illustrée d’une invasions militaire irlandaise contre le Canada (1866-1870)», Édition Histoire Québec, Montréal en 2016.
Histoire peu connue de la Nouvelle-France, 36 guerriers Iroquois ont été envoyés sur les galères méditerranéennes du Roi-Soleil Louis XIV à la fin du XVIIe siècle. Cette conférence offre une nouvelle lecture sur ces iroquois pris lors de l’expédition punitive du gouverneur militaire de la Nouvelle-France contre l’Iroquoisie en août 1687, pour expliquer leur aventure depuis le port militaire de Rochefort jusqu’à l’arsenal royal de Marseille, où seulement 13 d’entre-eux survivront au calvaire des galères et retourneront au Canada en 1689.

Endroit: Théâtre du Vieux-La Prairie

247 rue Sainte-Marie

La Prairie

Prix: Gratuit pour les membres

Richard Lacroix

LE FORT DE ST-LAMBERT EST À…BROSSARD

Richard Lacroix n’est pas un historien ni un généalogiste agréé. Il est juste curieux et il aime la recherche. Il a une formation de physicien et d’informaticien. Dès 1969, il a œuvré à titre de directeur de quatre (4) services de l’informatique dans le domaine scolaire (du niveau primaire au niveau universitaire).

Ancien résident de St-Lambert, il savait qu’un fort du même nom avait été construit dans la région au tout début de la colonisation. Mais il ignorait sa localisation et les raisons de son existence. En déménageant à Brossard, il s’est rapidement aperçu qu’il habitait sur les lieux mêmes de ce fort dont les traces étaient encore visibles en 1850. Contrairement à celui de La Prairie, ce fort était peu documenté et quasiment inconnu. Il a fait quelques recherches pour se satisfaire, mais surtout pour informer les autres résidents habitant ce lieu. Cette conférence a pour objectif de souligner l’un des trois sites historiques de Brossard, dont le territoire provient de la Seigneurie de la Praire de la Magdeleine, de son premier lieu de culte et surtout d’honorer l’apport des premiers 32 pionniers de cette ville.

Anne-Marie Charuest

Vos archives familiales – Des souvenirs, des trésors!

Anne-Marie Charuest est détentrice d’une maîtrise en archivistique de l’Université Laval et de deux diplômes en administration et en gestion des documents administratifs et d’archives de l’UQAM. Après avoir œuvré durant huit ans dans le monde de la finance, elle se consacre entièrement à l’histoire régionale depuis plus de 25 ans à titre bénévole. Professionnellement, elle a été responsable des archives à la Société d’histoire de Beloeil – Mont-Saint-Hilaire durant sept ans, et archiviste adjointe au Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe, agréé par BAnQ, pendant cinq ans. Membre du conseil d’administration de la Maison nationale des patriotes de 2015 à 2018 et de la Fédération Histoire Québec depuis 2012, elle est responsable du territoire de la Montérégie et du dossier des archives au sein de cet organisme rassembleur. Consultante autonome en archives historiques, elle travaille présentement sur trois projets de livres, mettant en valeur les archives régionales.

La conférence intitulée « Vos archives familiales – Des souvenirs, des trésors! » s’adresse à quiconque possède des archives personnelles, c’est-à-dire pratiquement tout le monde. Que ce soient vos documents du quotidien, vos vieux papiers ou vos albums de photographies, nous verrons ensemble comment déterminer ce qui vaut la peine d’être conservé et surtout, comment s’assurer qu’ils seront conservés adéquatement. Nous traiterons principalement des documents papiers, mais aborderons brièvement le concept des archives numériques.

André-Carl Vachon

Histoire de l’Acadie de la fondation aux déportations

Pour découvrir ou redécouvrir cette histoire… Un survol des premières tentatives de
colonisations et de la fondation de la première capitale acadienne vous sera présenté. Par la suite, vous serez amenés dans le tumulte du développement de la colonie acadienne et de ses occupations britanniques. Pour terminer, nous vous proposerons un survol de la Déportation des Acadiens et des francophones des diverses colonies des Maritimes.

Robert Poupard

La première guerre mondiale illustrée par les timbres

Robert Poupard se rappelle des vieux qui parlaient de la Grande Guerre, des Flandres, de la Somme, de Verdun, de Salonique. Il se souvient des 36 noms lus sur le monument aux morts de son village chaque 11 novembre. Alors c’est en souvenir de ces anciens combattants et de tous ceux qui ne sont pas revenus de cette guerre qu’il propose cette conférence.

Il fera connaître les causes de ce conflit, l’engrenage des alliances qui l’a rendu mondial, le carnage des champs de batailles et la paix bancale qui engendrera un autre conflit encore plus terrible. L’exposé, d’une durée de deux heures, sera illustré par près de 500 timbres des pays belligérants, surtout les vainqueurs, qui ont utilisé la philatélie pour glorifier leurs faits d’armes ou pour adresser des messages aux populations.

Patrick Péloquin

La justice au temps de la Nouvelle-France – Lois et bourreaux

Patrick Péloquin vous fera découvrir la justice au temps de la Nouvelle-France entre les criminels, les interdits et les châtiments. On y apprend comment et par qui étaient exécutées les condamnations à la peine capitale et aux peines corporelles. Vous découvrirez également ceux et celles qui subissaient ces châtiments mais aussi ceux qui exécutaient les sentences.

Patrick Péloquin est enseignant à l’école secondaire St-Joseph de St-Hyacinthe et historien. Il est également conseiller municipal à Sorel-Tracy, où il met l’histoire à l’avant-scène. Conférencier ayant plus d’une corde à son arc, il est animateur et conteur à ses heures.

Paul-Henri Hudon

Quatre trente sous pour une piastre, aperçu de l’histoire de notre monnaie

Notre vieille “piastre” canadienne, nos ancêtres la connaissaient bien. D’où vient cette monnaie? Comment nos ancêtres se débrouillaient-ils avec les nombreuses sortes de monnaie qui circulaient au Canada: la livre anglaise, les guinées, les portuguaises, le dollar américain, les louis français? Sans parler de la pistole, des écus, des monnaies de cartes, des billets d’ordonnance. Comment réglaient-ils leurs comptes? Avec quel taux d’intérêt?

Réal Houde

Napoléon, Henri et Robert Bourassa: des racines dans la région de La Prairie

Napoléon, Henri et Robert Bourassa ont marqué de leurs empreintes distinctes l’histoire du Québec. L’un en sa qualité d’artiste, l’autre, notamment, en fondant le journal Le Devoir et le dernier, mais non le moindre, par sa contribution notable à l’édification du Québec moderne par son rôle de Premier Ministre. Cette conférence est basée sur les recherches menées par Monsieur Réal Houde, généalogiste de filiation agréé (GFA), à l’occasion de la rédaction de quelques documents dont un article paru dans le bulletin Au jour le jour de la Société d’histoire de La Prairie de la Magdeleine (volume XXVIII, numéro 8, octobre 2016). Cet exposé généalogique sera l’occasion d’en apprendre plus sur les réseaux familiaux qui coexistaient au 19e et au 20e siècle, et qui ont influencé le développement de la société.

Soumettre un rapport

Formulaire de rapport

Hidden
Hidden
Hidden
Nom
Hidden
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.