Notre prochaine conférence: Morts accidentelles et violentes sous le régime français

Notre prochaine conférence: Morts accidentelles et violentes sous le régime français

À l’étage du 249, rue Sainte-Marie

En Nouvelle-France, les causes de décès furent multiples. Mises à part les épidémies et les autres maladies plus courantes, les habitants furent victimes de morts accidentelles et violentes. Durant le Régime français, plus de 2 000 colons périrent de manières accidentelles ou violentes. Dans cette conférence, nous allons aborder ces différentes causes de décès : noyades, naufrages, guerres, incendies, accidents de toutes natures, les duels, les meurtres et les exécutions.