Maison G.A. Lussier

238, rue St-Ignace, La Prairie

Le terrain comprenant aujourd'hui les propriétés de MM Patenaude, Lussier et Duclos (234, 238 et 240 rue St-Ignace) a été concédé en 1694 à M. René Dupuis par les Pères Jésuites, alors Seigneurs de La Prairie.

Ses dimensions original es étaient de 100 pieds (français) sur la rue St-Ignace par 38 pieds de profondeur et aboutissant à la palissade du fort.

 La petite ruelle qu'on retrouve aujourd'hui entre l'ancienne boulangerie Lussier et la maison du 240 St-Ignace existait déjà à cette époque et contournait le Bastion sud-ouest du fort.

M. Joseph Lefaivre, marié à une dame Tristal, se portera acquéreur du terrain en 1729 et y bâtira une maison que l'on décrit comme suit en 1735:

"Une maison de pièces sur pièces, deux cheminées de pierres dont l'une est double. La maison a 35'-0" x 3o'-0", le toit est couvert de planches. On y retrouve aussi un petit bâtiment de 25'-0" x 10'-0" en pièces sur pièces avec glacière."

Cette description correspond exactement à la maison G. A. Lussier actuelle.

Parmi les autres propriétaires, notons M. François McKay en 1765, M. Antoine Sénéca1 en 1778 puis M. Joseph Hébert vers 1800. A cette époque le village de La Prairie est en pleine expansion et le bourg délimité par l'ancienne palissade devient de plus en plus peuplé. M. Hébert subdivisera donc son terrain en trois parties; il gardera la vieille maison, vendra les deux autres lots dont un à son fils Antoine. Vers 1816, la maison est "vieille, lattée dehors et dedans mais néanmoins bonne et logeable avec aussi deux autres bâtiments vieux. " La maison appartiendra encore aux Hébert jusqu'en 1857 lorsque Hiran Duclos, marié à Adélaide Hébert vend à Julien Brosseau, aubergiste.

Actuellement, M. G. A. Lussier la tient de son père depuis de nombreuses années.

Depuis, la Famille Lussier a procédé à de nombreux travaux de restauration et est fière, à juste titre, d'être la propriétaire de la plus ancienne maison de l'arrondissement historique de La Prairie.