Les bulletins de la SHLM

UN MARIAGE D’ÉPOQUE À SAINT-CONSTANT

UN MARIAGE D’ÉPOQUE À SAINT-CONSTANT

Dans le cadre du 275e anniversaire de Saint-Constant, la Société d’histoire des Filles du Roy (SHFR) a organisé la reconstitution d’un mariage qui s’est tenu le 4 novembre 1754 soit deux ans après l’ouverture des registres de la paroisse. Ce jour-là, le prêtre missionnaire Louis-Nicolas Godefroy de Normanville a uni la destinée de Pierre Longtin (fils d’André Longtin dit Jérôme et de Marguerite Caillé dit Biscornet) et de Marguerite Boyer (fille de Jacques Boyer et de Marie-Anne Surprenant dit Sansoucy). Les époux étaient des descendants de plusieurs Filles du Roy de La Prairie, dont Marguerite Ténard, Anne Aubry et Jeanne Denot (aïeules des familles Boyer, Caillé et Robidoux/Surprenant).
Cette reconstitution s’est déroulée dans la matinée du samedi 13 juillet dernier à l’église de Saint-Constant sur la rue Saint-Pierre. Plusieurs membres et amis de la SHFR, en habits d’époque, ont pris part à cette reconstitution et c’est le président de la Société d’histoire de La Prairie-de-la-Magdeleine (SHLM), monsieur Stéphane Tremblay, qui a joué le rôle du missionnaire Godefroy de Normanville. Toutes nos félicitations à madame Louise Poulin, responsable de cette reconstitution, ainsi qu’à la SHFR pour cet événement fort réussi!

 

Au jour le jour, septembre 2019