Les bulletins de la SHLM

Un chemin royal dans Fontarabie

Un chemin royal dans Fontarabie

Document paléographié par Gaétan Bourdages avec l’aide du comité 
de paléographie de la SHLM.

N.D.L.R. Dans la première moitié du 18e siècle, avec l’ouverture de nouvelles côtes dans la seigneurie, les besoins en communications se font plus pressants. C’est dans ce contexte que le grand voyer Lanouiller ordonne, en 1735, l’ouverture d’un nouveau chemin dans Fontarabie ainsi que la construction d’un pont sur la rivière Saint-Jacques. Lan mil sept Cens Trente Cinq Le vingt Juillet nous Jean Eustache Lanouiller de Boisclerc Coner  du roy et Grand Voyer en ce pays sur la Requeste à nous présenté par Jacques Lafleur et La veuve Sénécale  et autres habitans de la prairie de la magdelaine a la fourche pendante pour les raisons y contenues a ce qu’il plu de nous transporter En Ladite seigneurie de La Prairie de la Magdelaine a leffet de leur marquer et ordonner un Chemin Royal pour pouvoir  vacquer  a leurs affaires au bas de laquelle est nostre orce  du dixième de ce mois portante  laditte requeste sera Communiqué de la main à la main  au Reverend Père Lauson Seigneur dudit Lieu pour  après  La ditte Communication nous transporter sur Les Lieux et ordonner ce qu’il appartiendra nous nous sommes transporte En laditte Seigneurie de la Prairie de la Magdelaine ou estant  nous aurions fais venir par devant nous Le sieur René Dupuy second Cap.e de milice et lesdits ñoes Joseph Lefèvre, Pierre Pireau, Jean francois Dumay et Benoist  Pireaudeau  dit Lafleur Principaux habitans de la ditte Prairie de la magdelaine Lesquels nous ont unanimement dit en présence R.P. Dheu de la Compagnie de Jesus representant Les Seigneurs que les nommés  Jacques Lafleur et autres habitans auront besoin d’un chemin pour pouvoir sortir de leurs habitations pour aller au grand Chemin de Chambly afin de faire valoir les terres qu’ils ont a fontarabie et d’aller a l’église et au moulin qu’il serait encore nécessaire de faire un pont sur le bras de la fourche au Chemin de Chambly afin que tous les habitans de la prairie de la magdelaine puissent vacquer en tous tems à leurs affaires et avoir les secours spirituels de leurs pretres  Nous en présence des susnommés  de leur avis et consentement apres avoir vue visité et examiné les endroits les plus propices et nécessaires pour l’utilité du public et avoir entendu lesd. habitans et leur dire et demander nous en revenant de la terre de la veuve  Sénécale au grand Chemin de Chambly  avons  marqué ce Chemin de sortie de  vingt quatre pieds de large scavoir dans la ligne qui  sépare les terres du Sr  Lefèvre Cap de milice et du ñoe  Pierre Brousseau père ainsy quil sensuit Que suivant les piquets que nous avons fait planté Le nommé  Pierre Brousseau seul sur sa terre fournira  vingt quatre pieds de large jusque sur le Costeau et que ledit sieur Le Ber suivant les dits piquets fournira  aussy seul  vingt quatre pieds de large dans laquelle ligne il se trouve  une petite rivière sur laquelle il fera faire un pont par ledit Jacques Lafleur et autres intéressés audit chemin qui  sera aussy fait et entretenu par les dits habitans.

Pour ce qui est du pont de la rivière St Jacques qui interromp le Chemin de Chambly il sera fais et entretenu par tous les habitans de La Prairie de la Magdelaine a commencer depuis les p.er  habitans pres le fort joignant le fleuve St Laurent jusqu’aux d.er  habitans de fontarabie et ce au prorata des terres que chacun d’eux possède le long dudit Chemin de Chambly suivant la répartition qui en sera faite par lesd. S.r  LeBer et les ñoes René Dupuy et Jean Francois Dumay en presence de M.e Jacques Deslignery prestre missionnaire du dit lieu. 

Tous les ponts serons fait avec de bons chevalets sur lesquels seront mis de bonnes  lambourdes qui serons couvertes avec des pieux de quinze pieds de long escaries sur les quatre faces et chevillés par les bouts  sur les dits lambourdes.

Chacun en bonne foy s’acquittera du contenu au proces verbal  Auxquels chemins et ponts ainsy désignés nous pour le bien et utilité publique ordonnons qu’il sera incessamment travaille pour lesdites terres ensemmces et pour celles qui sont en friche gueret et sera incessamment travaillé par tous les intéressés audit chemin et pont au depens et revenus des refuseurs ou de ceux qui ne se trouveront pas afin que ledit chemin soient fais et parfais sitot apres les semences de l’année prochaine devant livrer tous les bois necessaires pour les ponts lhiver prochain a peine contre les contrevenants de la manière portee par les règlements de voirie deffendons  sous les dittes peines a tous habitans de se servir d’autres chemin que celuy par nous désignés a peine contre  lesdits contrevenants de tous depens dommages et intérets de ceux  qui pouraient s en trouvés incommodés enjoignons au S.r  Le Ber  Capitaine de milice et autres officiers de milice de faire travailler incessamment audits chemin et ponts suivant et conformément au présent proces verbal faisant  abbatre les buttes remplir les trous et applanir ledit chemin faisons deffense a toutes personnes d’embarrasser ledit chemin soit par barriere labours clostures  semance ou autrement fait et arrete audit lieu les jours et an que dessus et ont avec nous signés les sus nommés excepté Lafleur qui a déclaré ne savoir écrire ny signer après lecture faite suivant l ordonnance  quatre mots en interligne aprouvés / Dheu Jésuite

René Dupuy  P. Lefebvre   
Francois Dumay

Lanouiller (avec paraphe)

Au jour le jour, juin 2018