Les bulletins de la SHLM

Au jour le jour, novembre 2019

Procession de la Fête-Dieu
  • L'école de rang du chemin des Prairies - la suite

    De 1894 à 1954 : deuxième école de rang Au début des années 1890, le bâtiment est en mauvais état et le lieu trop petit et peu propice à l’apprentissage. Le 17 juillet 1894, les commissaires d’école adressent une requête au surintendant de l’Instruction publique à Québec afin d’obtenir la permission « ….de reconstruire leur maison d’école de l’arrondissement no. 2 sur un plan de 24 X 26 pieds en conformité aux règlements du Conseil de (…)
  • L'école de rang du chemin des Prairies - la suite

    Une nouvelle apparence La photographie de la page 2 prise au tournant du XXe siècle montre l’aspect de la nouvelle école de rang. Devant le bâtiment d’un étage et demi, coiffé d’un toit à deux versants et revêtu de planches à clins et de contrevents installés à l’été 1900, se profile l’image de l’institutrice entourée d’une vingtaine d’écoliers prenant la pose avec tabliers blancs et livres à la main. Sur le devant de (…)
  • L'école de rang du chemin des Prairies - la suite

    De 1954 à 1960 : troisième école de rang Bien qu’au début des années 1950, on recense plus de 5000 écoles de rang dans les paroisses du Québec, des voix s’élèvent et réclament leur fermeture et la centralisation des services dans les villes et les villages, avec également l’accès à un réseau d’enseignement secondaire public. Des études révèlent une triste réalité, à savoir que le Québec a le plus bas taux de (…)
  • L'école de rang du chemin des Prairies - la suite

    C’est le temps que ça change   Déjà à la fin des années 1950, la population de la nouvelle ville de Brossard connaît une croissance importante. Les familles récemment installées sur le territoire réclament des écoles modernes et l’accès à une éducation de qualité. La nécessité de centraliser les services scolaires s’impose alors comme la meilleure solution. Lors d’une assemblée spéciale tenue le 16 août 1960, les commissaires (…)

Au jour le jour, octobre 2019

Ancienne intersection du boul. Taschereau et du chemin de Saint-Jean.
  • 1691 La bataille de La Prairie offert en ligne

    Il y a 10 ans, par la publication de « 1691 La bataille de La Prairie », les trois co-auteurs  souhaitaient faire la lumière sur les deux batailles survenues à La Prairie au matin du 11 août 1691. Or, victime de son succès et, malgré une réimpression vers 2012, l’ouvrage est maintenant épuisé. Dans l’optique d’une nouvelle édition, les  auteurs se proposent de réviser certains aspects des trois chapitres initiaux et d’y ajouter un chapitre supplémentaire sur les (…)
  • L’école de rang du chemin des Prairies (1)

    Introduction   Pendant plus d’un siècle, l’école de rang  contribue à l’éducation de plusieurs générations d’élèves âgés de 6 à 14 ans issus du milieu rural et des régions éloignées.  Les personnes qui l’ont fréquentée se souviennent de sa valeureuse institutrice, de la salle de classe unique à « sept divisions » avec son poêle à bois et ses pupitres doubles, de la visite inopinée de l’inspecteur ainsi que de la distribution des prix de fin d’année scolaire où sont conviés parents et commissaires d’école. Au début des années 1950, (…)
  • L’école de rang du chemin des Prairies (2)

    Une école pour les enfants du peuple   L’histoire de la petite école de rang au Québec débute en 1829 au moment où se met en place  un nouveau système public d’écoles élémentaires gratuites, dites écoles « de syndics ».    Au début du 19e siècle, l’analphabétisme sévit chez les Canadiens français. Depuis la Conquête de 1760, le gouvernement tarde à organiser l’enseignement public avec pour conséquence des générations d’enfants privés complètement d’instruction. L’établissement de deux régimes scolaires parallèles, soit l’Institution (…)
  • L'école de rang du chemin des Prairies (3)

    1834 : première école de rang à la côte des Prairies   Les habitants de la côte des Prairies profitent alors de ce contexte favorable pour mettre en place leur  maison d’école.  François Moquin, Pierre Brosseau, Antoine Ste-Marie, Étienne Dumontet, Louis Brossard et François Sénécal expriment ici le désir de voir leurs enfants accéder à l’instruction. Le 27 juin 1834, à la résidence de la veuve Étienne Dumontet, ces mêmes habitants sont rassemblés devant le notaire Médard Hébert dans le but d’agréer la donation d’un lopin de terre « …  à la (…)
  • L'école de rang du chemin des Prairies (4)

    Place aux institutrices   À La Prairie, les commissaires Guillaume D’Eschambault, Moïse Brossard, Louis Brosseau et Julien Bourassa, assisté du R.P. Tellier curé de la paroisse, s’activent à la relance du nouveau régime scolaire.  Le 23 septembre 1846, l’instituteur Eusèbe Lussier est engagé à l’école de la côte des Prairies pour enseigner la lecture, l’écriture et l’arithmétique.7 Mais il quitte l’année suivante. Il faut dire que les conditions de travail sont difficiles et le salaire versé par les commissaires peu lucratif. De plus, les parents et les (…)

Au jour le jour, septembre 2019

  • La rentrée à la SHLM

    Nos guides ont su profiter d’un bel été très chaud et pas trop pluvieux. Malgré les canicules, elles ont pu faire découvrir les trésors patrimoniaux du Vieux-La Prairie et notre exposition sur l’histoire et le rôle des 18 Filles du Roy de la seigneurie de La Prairie. Elles ont également contribué au classement des actes notariés du Fonds Pierre-Péladeau en dressant la liste et la description des actes de ce fonds. Le 1er septembre dernier, c’est avec beaucoup de reconnaissance que nous leur avons dit (…)
  • MISE SUR PIED DU COMITÉ DU 50e ANNIVERSAIRE EN 2022

    En novembre 1972, un groupe de citoyens de La Prairie, inquiets au sujet d’un futur développement immobilier, le quartier de La Citière ainsi qu’un hôtel en hauteur, décident  de fonder une société d’histoire afin de faire des pressions sur les différents paliers de gouvernement pour faire reconnaître le caractère historique et patrimonial du Vieux-La Prairie. Les efforts de la jeune Société historique de La Prairie, devenue plus tard la Société d’histoire de La (…)
  • AVIS D’INTENTION DE CLASSEMENT DE LA MAISON BROSSARD

    Voilà près de cinq ans qu’un comité travaille avec acharnement à la sauvegarde de la maison Brossard sise au 4240 du chemin des Prairies. Malgré les avis de nombreux experts reconnaissant la valeur patrimoniale exceptionnelle du bâtiment construit dans le dernier quart du 18e siècle,  la maison, toujours sans statut particulier, continue de se détériorer. Or, voilà que le 31 juillet dernier, le comité recevait une lettre de madame Nathalie Roy ministre de la Culture et des Communications. Comme (…)
  • UN MARIAGE D’ÉPOQUE À SAINT-CONSTANT

    Dans le cadre du 275e anniversaire de Saint-Constant, la Société d’histoire des Filles du Roy (SHFR) a organisé la reconstitution d’un mariage qui s’est tenu le 4 novembre 1754 soit deux ans après l’ouverture des registres de la paroisse. Ce jour-là, le prêtre missionnaire Louis-Nicolas Godefroy de Normanville a uni la destinée de Pierre Longtin (fils d’André Longtin dit Jérôme et de Marguerite Caillé dit Biscornet) et de Marguerite Boyer (fille de Jacques Boyer et de Marie-Anne Surprenant (…)
  • Conférence: 17 septembre 2019 19h30 - Centre multifonctionnel Guy-Dupré

    Vos archives familiales - Des souvenirs, des trésors   Anne-Marie Charuest est détentrice d’une maîtrise en archivistique de l’Université Laval et de deux diplômes en administration et en gestion des documents administratifs et d’archives de l’UQAM. Depuis plus de 25 ans, elle se consacre entièrement à l’histoire régionale à titre bénévole. La conférence s’adresse à quiconque possède des archives personnelles, c’est-à-dire pratiquement (…)
  • Conférence: 15 octobre 2019 19h30 - Centre multifonctionnel Guy-Dupré

    Le fort de Saint-Lambert est à Brossard   Curieux et amoureux de la recherche, Richard Lacroix a une formation de physicien et d'informaticien. Ancien résident de St-Lambert, il savait qu'un fort du même nom avait été construit dans la région au tout début de la colonisation. Il en ignorait la localisation et les raisons de son existence. En déménageant à Brossard, il s'est rapidement aperçu qu'il habitait sur les lieux mêmes de ce fort dont les traces étaient encore visibles (…)
  • Conférence: 19 novembre 2019 19h30 - Centre multifonctionnel Guy-Dupré

    Des Iroquois sur les galères du Roi-Soleil   Détenteur d’une maîtrise en histoire et d’un certificat en journalisme, Laurent Busseau est un historien consultant sous le label Historien sans Frontière. Histoire peu connue de la Nouvelle-France, 36 guerriers iroquois ont été envoyés sur les galères méditerranéennes du Roi-Soleil Louis XIV à la fin du XVIIe siècle. Cette conférence offre une nouvelle lecture sur ces Iroquois pris lors de l'expédition punitive du (…)

Au jour le jour, juin 2019

La gare construite en 1880 et démolie à l’été 1966.
  • La vie au quotidien des Filles du Roy (1663-1673)

    L’exposition estivale de 2019 vous invite à plonger dans l’histoire des Filles du Roy au quotidien afin de retrouver la fierté d’être ou de connaître leurs descendances. Du 7 juin au 30 septembre 2019, dans les locaux de la Société d’histoire de La Prairie-de-la-Magdeleine au 249, rue Sainte-Marie à La Prairie, découvrez ces femmes tout aussi courageuses qu’audacieuses qui ont contribué à nous «mettre au monde». Cette exposition, qui présente à l’aide de (…)
  • Le collectif Prism’art expose

    Le regroupement d’artistes peintres Prism’Art a été créé en juillet 2010. Il est né d’un désir de réunir des artistes peintres professionnels et non-professionnels de La Prairie et des environs qui souhaitent se rassembler pour promouvoir leurs activités.  En 2017, les artistes du Collectif Prism'Art ont mis leurs talents artistiques à contribution en créant des toiles originales illustrant des scènes de la vie au début de la colonie. Ces tableaux furent créés sur (…)
  • Lancement du livre sur les Filles du Roy

    C’est le 9 juin dernier qu’avait lieu au complexe multifonctionnel Guy-Dupré de La Prairie, le lancement de la plus récente publication de la Société d’histoire des Filles du Roy (SHFR) intitulé Les Filles du Roy–Pionnières de la Seigneurie de La Prairie (Éditions du Septentrion).  Dans cet ouvrage de plus de 570 pages illustré avec talent, le chapitre intitulé « La Prairie au temps des Filles du Roy (1667-1732) » est dû au travail de l’historien Gaétan Bourdages, un (…)
  • Nouveaux membres au conseil d’administration

    Afin d’assurer le bon fonctionnement de notre société d’histoire, les règlements généraux prévoient la tenue d’une assemblée générale au moins une fois l’an et ce dans les trois mois qui suivent la fin de l’année financière.  Lorsqu’il y a vacance au sein du conseil d’administration suite à la démission d’un des membres, les règlements prévoient que le C.A. coopte un remplaçant par intérim qui demeure en fonction pour le (…)
  • Nos guides étudiants pour l’été 2019

    Grâce à l’obtention d’une subvention du programme Emplois d’été Canada, la SHLM procédait le 11 juin dernier à l’embauche de trois guides pour la saison estivale.  Ce sont, de gauche à droite: Marie-Pierre Bellemare, Cassandra Langlois et Andrea Pavaluca. Entre le 11 juin et le 25 août, nos locaux seront ouverts tous les jours entre 10 h et midi et de 13 h à 17 h et nos guides offriront des visites guidées trois fois par jour au coût de 5 $ par adulte et de 3 $ par enfant (10h, 13 h et (…)
  • À la rencontre d’une Fille du Roy

    Au cours de l’été, vous êtes conviés à une animation hebdomadaire intitulé «À la rencontre d’une Fille du Roy» qui se tiendra dans les locaux de notre exposition estivale. Anne, Isabelle et Marguerite, chacune personnifiant une Fille du Roy au nombre des ancêtres de La Prairie, soit Jeanne Gilles (épouse de François Fleury) et Marie-Madeleine Hébert (épouse du meunier Denis Brosseau).  Elles seront présentes tous les jeudis à 14 h et à 16 h afin de se faire (…)
  • Vente annuelle de livres usagés

    Cette année encore notre vente de livres usagés a connu un réel succès : 350 clients ont acheté un total de 3 200 livres pour une moyenne de 2,58 $ par livre.  Ces résultats sont dus à l’immense travail et au dynamisme de l’équipe responsable ainsi qu’à la qualité des livres reçus. Les dons de livres contribuent de façon appréciable au financement de nos activités. Aussi est-il important de ne donner que des livres en bon état et susceptibles (…)
  • Conseil de généalogie à Trois-Rivières

    Le 4 mai dernier, la Fédération québécoise des sociétés de généalogie (FQSG) tenait son Conseil de généalogie annuel au Cégep de Trois-Rivières.  Au cours cet événement, le club de généalogie du campus de Ville Sainte-Catherine du Collège Charles-Lemoyne (CCL) en partenariat avec la Société d’histoire de La Prairie-de-la-Magdeleine (SHLM), s’est mérité une mention spéciale dans le cadre du concours (…)
  • Décès de Madame Johanne Doyle

    C’est avec d’immenses regrets que nous avons appris le décès de madame Johanne (Poirier) Doyle à l’âge de 58 ans. Agissant à titre de coordonnatrice, elle était à l’emploi de la SHLM depuis août 2013. Son travail a été marquant pour notre organisme. Suite à de sérieux problèmes de santé, elle avait dû quitter ses fonctions à la fin de l’automne 2018. Hospitalisée au CUSM depuis plus d’un mois, madame Doyle nous a quitté le 25 juin (…)

Au jour le jour, avril 2019

  • Les officiers des troupes de la Marine à La Prairie en 1691

    En 2017 une importante consultation de documents d'archives en France et au Québec a permis au généalogiste émérite Marcel Fournier et à ses collègues de réaliser une forme de dictionnaire inédit intitulé «Les troupes de la Marine au Canada entre 1683 et 1760» dans lequel livre nous retrouvons également un index des noms de tous les 889 officiers de la Marine qui ont servi au Canada pendant cette période.   Cette recherche est une invitation à enrichir nos connaissancesEn 2009 (…)
  • Entre rêve et réalité

    Novembre 1887: une compagnie de téléphone est prête à établir un bureau à La Prairie à condition d’être exemptée de payer la taxe commerciale. Le téléphone était déjà installé chez le marchand général Hyacinthe Sylvestre depuis mars 1883.   Février 1888: projet d’installation d’une conserverie de viandes, de fruits et de légumes qui emploierait une cinquantaine de personnes.   Août 1923: le conseil discute de (…)
  • Conférence

    LE MARDI 21 MAI 2019   HISTOIRE DE L’ACADIE, DE LA FONDATION AUX DÉPORTATIONS   André-Carl Vachon   Pour découvrir ou redécouvrir cette histoire… Un survol des premières tentatives de colonisation et de la fondation de la première capitale acadienne vous sera présenté. Par la suite, vous serez amenés dans le tumulte du développement de la colonie acadienne et de ses occupations britanniques. Pour terminer, nous vous proposerons un survol de la déportation des Acadiens et (…)
  • Déjeuner annuel des bénévoles

    Afin de souligner l’édition 2019 de la Semaine de l’action bénévole au Québec (du 7 au 13 avril), la SHLM a remercié ses bénévoles en leur offrant le petit déjeuner, dimanche le 14 avril dernier, au restaurant Paolo Gattuso de La Prairie. Près de vingt convives ont ainsi pu se réunir dans une ambiance décontractée afin d’échanger sur les réalisations de la dernière année et sur les défis à venir au cours des prochains mois. Notons la présence, (…)