Depuis les deux dernières années, la SHLM organise, en collaboration avec la municipalité de La Prairie, un week-end familial durant la saison estivale dont la thématique gravite autour de l’histoire du fort et du village de La Prairie à l’époque de la Nouvelle-France (1667-1763). En 2015, l’activité portait le nom de Week-End d’autrefois et plusieurs organismes de recons-titution historique avaient occupé le parc du Sentier du Vieux Fort durant le dernier week-end du mois d’août afin de souligner les 40 ans d’existence du site patrimonial déclaré du Vieux-La Prairie. En 2016, la SHLM revenait à la charge avec la commémoration des 325 ans des batailles de La Prairie avec l’occupation du parc du Sentier du Vieux Fort par des soldats des Compagnies franches de la Marine à la mi-août. 

En 2017, cette activité fait partie de la programmation officielle du 350e anniversaire de La Prairie et portera le nom de Week-end d’autrefois du Vieux-La Prairie. Cette activité sera organisée en collaboration avec la ville de La Prairie (comité composé de Madame Marie-Josée Latulippe, coordonnatrice des festivités du 350e et de Monsieur Stéphane Tremblay, président de la SHLM).

Durant ce week-end thématique (8 au 10 septembre 2017 au Parc du Sentier du Vieux Fort), nous voulons faire connaître l’histoire militaire de La Prairie en ciblant l’importance du vieux village fortifié ; permettant ainsi de faire valoir les multiples facettes historiques et patrimoniales du site patrimonial déclaré. Le public visé : toutes les familles de la MRC de Roussillon. L’objectif à long terme est de faire revenir cet événement annuellement si l’expérience est concluante.

Le Week-end d’autrefois du Vieux-La Prairie s’articulera autour de trois volets bien précis (la réalisation du volet de la Ligne du Temps est assumée financièrement par la SHLM et une demande de subvention a été déposée au Fonds culturel de la MRC de Roussillon au mois d’avril)

Animation historique : des acteurs professionnels en costumes d’époque vont parcourir le site, assurant ainsi une animation continue ; ces acteurs vont incarner des personnages d’époque (un crieur public, un sergent-recruteur, un conteur, des musiciens d’époque, la Borgnesse (Amérindienne de la bataille de 1691), Jacques Perras (coureur des bois de La Prairie) et Jean-Baptiste Varin (1er maire). 

Ateliers interactifs : une foule d’artisans seront sur place pour expliquer les vieux métiers d’antan (potier, forgeron, tourneur, tonnelier…). Nous aurons aussi des ateliers sur l’histoire de La Prairie (conférence du 350e), des visites guidées en calèche, un cours de cuisine de l’époque de la Nouvelle-France et des kiosques historiques (Musée d’archéologie de Roussillon, Société d’histoire des Filles du Roy, SHLM…).

Le projet de la Ligne du Temps : expliquer l’histoire militaire du fort de La Prairie et de la région par la reconstitution historique : plusieurs organismes de reconstitution dont la mission est de faire connaître l’histoire militaire à différentes époques de l’histoire du Canada vont camper toute la fin de semaine dans le parc du Sentier du Vieux Fort. Ils seront placés en ordre chronologique en commençant derrière la SHLM (1667) pour se terminer devant l’église de La Nativité (1870) : Guerriers amérindiens (1667-1676), Carignan-Salières (1665-68), Compagnies franches de la Marine et Habitants du fort (1685-1760), Soldats britanniques (1760-1870) et Patriotes de 1837-1838.