Faire avancer l'étude de l'histoire locale et régionale par des recherches, des publications, des conférences, des musées;

S'intéresser aux monuments historiques, les sauver de la destruction, les conserver à l'admiration des compatriotes et des visiteurs;

Faire l’étude du sol el du sous-sol, l’étude des vieilles familles et faire des recherches généalogiques:

Imprimer, éditer, distribuer toutes publications pour les fins ci-dessus et établir une bibliothèque de publications se rapportant à l'histoire locale et régionale.

 

Lettres patentes – 18 septembre 1972

LE MINISTRE DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES, COMPAGNIES ET COOPÉRATIVES DU QUÉBEC, sous l’autorité de la troisième partie de la Loi des compagnies et à la requête de Réal Legault, jointeur, S.-Yves Duclos, restaurateur, Ernest Rochette, historien, Denise Landry, graphiste, épouse de Michel Aubin, Claudette Houde, professeur, célibataire, Réal Cuillierrier, magasinier, tous de La Prairie,

leur accorde les présentes lettres patentes constituant la corporation

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE DE LA PRAIRIE DE LA MAGDELEINE

avec siège social à La Prairie, dans le district de Montréal.

Sont administrateurs provisoires de la corporation :

Tous les requérants